LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

ROCAMADOUR, fabuleuse randonnée …

23 mai 2016 - 18:59

Montech - 7h : 9 marcheurs partent pour faire la plus longue marche de la saison :

But : Rocamadour - 32 km et 800 m de dénivelée.

C’est notre mission folle du jour.

Nous démarrons de L’Hospitalet, situé à quelques encablures  de Rocamadour où  le château, les chapelles et maisons superposées s’agrippent à la falaise à150 m au dessus de l’Arzou.

 Cette cité vertigineuse  est classée au patrimoine mondial  de l’UNESCO.

      Un environnement naturel exceptionnel de causses rocailleux et vallées verdoyantes avec gorges, vieux moulins, s’étend autour de Rocamadour.

  Pendant les10  premiers km, des averses plus ou moins soutenues nous obligent à mettre nos tenues de pluie, mais dans la minute suivante  un rayon de soleil nous invite à nous remettre en tenue d’été.

L’Ouysse et ses vieux  moulins de Caugnaget, de la Peyre de Caoulet ou de Cabouy nous  offre un panorama exceptionnel.

 Un habitant du crû nous  fait connaitre le sainfoin, plante consommée pour l’alimentation  des moutons, herbe bien connue pour Hermine.

 Au passage de la fontaine de Bertiol, Bernard  baptise Marité, toute contente d’être ainsi  « purifiée ».

 Et puis, petit à petit, nous  arrivons sur l’autre versant de Rocamadour, pour observer le village avec un point de vue exceptionnel, un superbe  panorama avec  des maisons fixées comme des araignées à la falaise : vue imprenable que les parcours nous offrent  très rarement.

 Une petite montée et nous accédons à la cité médiévale, nous la traverserons très  vite a cause des nombreux touristes qui s’acheminent vers la chapelle pour voir la Vierge Noire, les restaurants  ou les boutiques. ..

    Encore une douzaine de km dans la vallée de l’Alzou avec des grimpettes plus ou moins  abruptes et nous nous élevons aux abords des ruines du  moulin du SAUT et sa cascade turbulente.

    Un dernier effort pour se hisser sur le plateau, encore 5 ou 6 km et nous revenons à L’hospitalet.

  Il était tard, pour finir la rando, mais cette escapade incontournable entre collines rocailleuses, vallées  ponctuées de ruines de  moulins, cascade et plateau nous a offert de nombreux et  superbes panoramas dont on ne se lasse jamais.

C’est notre plus belle rando.

db

  

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU