LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

Merci à la CROIX ROUGE... et à Nathalie!

29 janvier 2017 - 11:01

1. Sécurisez le lieu de l’accident et les personnes impliquées - 2. Appréciez l’état de la victime - 3. Demandez de l’aide - 4. Effectuez les gestes de premiers secours

 

 

Serge, Marie Noëlle, Francine et Marc ont décliné ces 4 étapes de prise en charge d’un accident tout au long de la journée du 28 janvier 2017. Ils participaient à la formation PSC1 (Prévention et Secours Civique de niveau 1) organisée par la Croix Rouge dans l’ancienne école de BRIAL. Nathalie était aussi de la partie mais au titre des organisateurs. Tous les types d’accident ont été envisagés, les gestes techniques à réaliser pour chacun d’eux décortiqués, les attitudes à prendre par les intervenants simulés, les erreurs à éviter  longuement développés, le tout par des animateurs compétents dansune ambiance sympathique.

Les échanges entre les sachants et les apprenants ont été fournis et denses et la matière, quoiqu’un peu fastidieux, a été avalée dans la bonne humeur. L’approche pédagogique retenue était de type formation action. Les mises en situation se sont donc succédés à un rythme endiablé. Elles laissaient parfois apparaître des maladresses que les formateurs s’empressaient de commenter et de corriger. Le geste du sauveteur doit être parfait pour être efficace. Elles se terminaient souvent par une franche rigolade. Heureusement, les mannequins en silicone en avaient vu d’autre et ils ressortaient en pleine forme des manipulations pas toujours judicieuses des futurs sauveteurs.

L’examen qui clôturait cette journée se déroula dans une ambiance joyeuse…malgré le traditionnel stress qu’il convenait de montrer pour faire sérieux. Imaginez Marc en poivrot inconscient gisant sur le sol, Francine réconfortant sa voisine Marie Noëlle tombée d’un escabeau en nettoyant ses carreaux, Serge pratiquant la respiration artificielle dans une gare sur un voyageur victime d’un malaise …Les 4 POUMPILS ont tous brillamment réussi leur examen comme il se devait. Il faut néanmoins préciser, pour être tout à fait honnête, qu’à cet examen il n’y a toujours que des reçus.

Le ton de cet article est badin, le thème traité l’est beaucoup moins. Chaque minute perdue dans la prise en charge de certains accidents enlève aux victimes 10% de chance de recouvrer totalement leurs moyens.  Il est donc urgent et impératif pour améliorer le sort de ces victimes de multiplier le nombre des personnes capables de pratiquer sur elles « le petit geste qui sauve ». C’est l’objectif simple mais au combien utile que vise le PSC1. La victime cela peut être vous, cela peut être un de vos proches, cela peut être un inconnu…La Croix Rouge ou les Pompiers se feront un plaisir de vous apprendre, dans le cadre du PSC1, ce « petit geste qui sauve ». Allez-y ! c’est sympa, « c’est cher et cela peut rapporter gros ».

 

Marc.

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU