LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

12 marcheurs ……11 sacs à Penne.

10 mars 2017 - 18:34

12 marcheurs ……11 sacs à Penne.

A peine descendu des voitures, tout le monde s’active pour mettre ses chaussettes, certains avaient même confondus gants et chaussettes …

Puis chacun chausse ses brodequins, Francine offre une petite lampée de café et on parle surtout de la marche du jour corsée de ses 30 kms et de 2 bonnes grimpettes. C’était l’ambiance de la préparation de marche, ponctuée d’une bonne pincée de bonne humeur …

Au fait, c’est qui l’animateur, Bernard ou Serge ?

Au bout d’un certain temps, les randonneurs ont reconnu l’intéressée, notre Patronne du jour, bien en « PENNE », elle regardait obstinément dans chaque voiture, inspectait dans les affaires des autres, elle cherchait finalement son sac …

Chacun sait ce que nous trouvons dans le sac d’une femme.

Ce n’est pas trop grave sans rouge à lèvres, mais pour nous les habitués, l’essentiel c’est le parcours, le GPS, la carte et la boussole …

Evidemment, dans ce cas de figure, il faut se rassembler, discuter, et trouver un autre chef de groupe.

Pour dépanner un homme gaillard, solide, et fidèle s’est proposé : Serge.

Ce fut notre Ange Gardien.

Pendant ce temps là, notre animatrice un peu penaude avait prévenu sa petite sœur, actrice du groupe 2 :

« Tu te rends compte, j’ai oublié mon sac à la maison. Je suis toute légère et je ne mène plus la randonnée, je suis contente, tu ne peux pas l’imaginer … » 

 Bien sûr, sa petite sœur est restée muette, bouche cousue, n’a rien dit à l’autre groupe.

Enfin, nous sommes partis pour une randonnée bien encadrée, une bonne météo et des acteurs bien motivés.

Superbe journée ! Nous sommes passés par la grotte de la Pyramide chère à Maité qui a vu des trous toute la journée …

Après avoir traversé les garrigues bien asséchées, nous avons dégringolé sur Cazal en traversant l’Aveyron par la passerelle.

Nous sommes remontés jusqu’à un pylône, site admirable pour découvrir les vallées Aveyronnaises et voir aussi le château de Penne sous tous ses angles d’un bout à l’autre du chemin.

Là, nous avons pique niqué.

NotRe animatrice n’avait rien à se mettre sous la dent, quelle ingratitude !

Mais, ses compagnons étaient là, toujours serviables.

Ils lui ont offert le meilleur de leur déjeuner au point qu’elle avait trop mangé !

Il restait une dizaine de km .C’était comme en Bretagne ,nous étions en forêt de Brocéliande , des arbres couverts de lichens et de mousse flamboyante , d’arbustes échevelés et de sentiers couverts et bordés de buis verdoyant .

Sur le pas de notre chemin exaltant, nous nous sommes recueillis sur la stèle du maquis d’Ornano, haut lieu de la Résistance Tarn et Garonnaise relatant les parachutages alliés.

Les derniers km ont été durs pour Francine qui avait mal à ses pieds.

Mais la sensation douce de la mousse de la bière enivrait nos papilles gustatives …

Quelle superbe journée pour notre animatrice bien aimée et jour faste et bien animé pour le groupe.

Marcher bien à l’aise c’est oublier son sac.

Db

Commentaires

Staff
Serge Butel
Serge Butel 11 mars 2017 08:13

Merci Daniel poue cet excellent compte rendu Merci a tous pour avoir adapte votre rythme, vous avez rendu cette magnifique journée moins difficile. Dure la reprise !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU