LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de MONTECH - clubeo

HIVER OBLIGE...MOISSAC DANS LA GADOUE

9 février 2018 - 21:33

7H30 ce jeudi matin, 10 poumpils se retrouvent bon pied bon œil et en route pour Moissac, plus précisément sur les hauteurs au lieudit  Saint Laurent.

Quelques flocons de neige nous accompagnent mais ne suffiront pas à nous faire rebrousser chemin

Un petit parking nous accueille. Nous pouvons revêtir bonnet, gants, guêtres .. il fait froid

Un petit café et on y va !  Maïté a la carte et Serge le GPS

Ce lieu a beaucoup changé récemment si l'on en juge par les habitations neuves et changera encore car un grand panneau annonce un lotissement.

Est ce le changement du paysage ou le GPS aussi glacé que nos doigts qui perturbe le départ car il tâtonne un peu.  Une fois à droite, une fois à gauche, une bonne rigolage et ouf voici  le chemin." Un joker direct " annonce Michel...

Chemins très boueux, un détour qui permet d'éviter une zone marécageuse, le périple est agréable cependant.

il ressort quand même la frustration d'un ciel bas qui masque la beauté du paysage des magnifiques coteaux de Moissac, les vignobles de chasselas entre autres, les champs de fruitiers qui nous entourent.

La pause déjeuner se fait naturellement au point de vue de Boudou car il est 13 h. Les estomacs crient famine et nous savons que cet endroit est aménagé. Tables et bancs mouillés et même gelés, cela reste un pique nique de luxe pour randonneurs ! La  cape de pluie de Daniel sera la nappe et quelques plastiques permettent de s'asseoir.

On s'installe, la bouteille de "Morgon" sort du sac de Michel et le bouchon saute, gâteau et bombons au chocolat sont  posés sur la table, les thermos de café sont  prêts. Cette pause sera rapide, la pierre refroidit nos postérieurs et nos doigts s'engourdissent. On range et top départ. On marche, on se réchauffe...

Le périple continue, 12 kms restent à faire. On monte on descend le parcours en dents de scie, et toujours cette boue. ¨Pas de chute et la terre est moins "amoureuse" que dans le Gers  mais les mollets commencent à s'alourdir.

Après un long cheminement de deux kilomètres le long du canal, ce sont 270 marches qui nous attendent à l'entrée de Moissac. 

La dernière surprise est à deux kms de l'arrivée. Nous voyons le point final mais pas l'accès pour rejoindre le chemin..

Il faut descendre un petit bois et franchir un cours d'eau bien alimenté actuellement.

Il faut la détermination et les astuces d'Hermine et Serge pour que tous les participants franchissent l'obstacle sans chute et sans trop se mouiller les pieds..On n'a pas le gout de la photo sensationnelle, nos pieds ont perdu le sens de l'humour, si je puis dire

La journée se termine avec l'incontournable halte au troquet. Signe interrogateur ou révélateur : Michel et Serge commandent un grand chocolat..

Super rando certes mais dans la boue et le froid, c'est bien quand on s'arrête

FL

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Hermine Cavagné 12 février 2018 16:27

Merci FRANCINE comme si on y était encore avec des anecdotes bien croustillantes qui retracent bien ces bons moments qui nous font oublier certaines difficultés : faux-plats, boue, froid....

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU