LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

Penne - Cazals -Penne : une première pour Hermine et Maité.

3 mars 2018 - 10:13

Penne - Cazals -Penne : une première pour Hermine et Maité.

 

Jeudi 1er Mars :

 

Alors que la neige est présente sur presque toute la France ,10 randonneurs s’en vont à Penne.

La météo est idéale et nos 2 voitures gravissent les rues étroites du village .Soudain, nous stoppons !!!

Le soleil est si étincelant et éclatant que les rayons du soleil aveuglent les chauffeurs.

Le temps de mettre des lunettes, avec l’aide des copilotes, nous repartons lentement vers le parking de la mairie.

Une petite tournée de café, sans bistouille, et nous sommes prêts à randonner sous les risettes du soleil.

Depuis le pittoresque hameau de Roussergue, nous admirons avec vue imprenable, le village médiéval et les ruines du château de Penne bâti au XIII ème siècle.

 

Apres une grimpette « peinement » escaladée, Maite intervient : nous arrivons à la Pyramide !

A défaut du sable de Gizey ou Kheops, c’est un trou dans la roche qui s’offre à nous : la fameuse grotte de la Pyramide.

Le causse est bourré de sentiers bordés de buis où il est facile de se perdre et d’arbres chétifs imprégnés de lichens et de mousse que le soleil ravive.

Au sommet des crêtes, à perte de vue, une végétation rabougrie, desséchée par l’hiver et les années, nous offre un paysage grisâtre et brunâtre, mais ô combien naturel et sauvage.

De façon inattendue, nous entrons dans une large allée toute verte bordée de grands sapins verts qui imposent leur fierté, elle nous rappelle les paysages montagneux du Jura.

Beaucoup d’alternance dans les paysages ,région qui a du voir pendant les siècles derniers de grands troupeaux de moutons ,des bergeries esseulées ,désormais en ruines ,et des trous d’eau appelés « lavognes » qui abreuvaient les brebis et leurs agneaux .

 

Une grande descente au milieu d’une ancienne carrière ponctuée de vieilles machines rouillées par le temps nous amène au village de Cazals.

Nous traversons l’Aveyron sur la fameuse passerelle chancelante.

Chemin faisant, le vent d’Autan souffle de plus en plus fort et nous apporte des nuages sans pluie.

Comme disent les scientifiques, la température « ressentie » a chutée.

Sur la crête, nous approchons de Penne. Le château et les maisons caractéristiques du village nous livre un panorama splendide qu’Hermine photographie sans modération.

Il nous reste une pente vertigineuse très appréhendée par beaucoup d’entre nous qui nous conduit dans la vallée.

Les moins hardis serrent les fesses et raidissent les muscles des jambes.

Tout le monde est bien content d’être en bas.

Un petit effort pour se remettre de cette dégringolade et nous voilà au parking près du café.

 

Un Perrier citron désaltére Michel avec le fou rire de ses copains et l’inquiétude de ses copines infirmières.

 

Merci à Hermine et Maité qui ont animé cette rando jusqu’au bout malgré des passages quelque fois difficiles.

db

Commentaires

Hermine Cavagné 3 mars 2018 14:08

Merci Daniel pour tes commentaires, c'est vrai que quand on trouve une chaîne avec cadenas sur le parcours il y a hésitation ....mais nous sommes arrivés à bon port dans les délais et la bonne humeur c'est le principal !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU