LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

MOUILLAC - PUYLAROQUE 13 DECEMBRE 2018 -

15 décembre 2018 - 20:10

Monteils, Montels ou Monteils

 

Aujourd’hui, nous allons à Monteils. Le temps est menaçant .Il pleut à midi  d’après la météo interrogée ce matin.

L’avant veille, lors du repas de fin d’année à Lalbenque, Serge nous avait dit que la rando de ce jeudi se faisait à Monteils près de Puylaroque, environ 21 km avec un dénivelé de 600 m. Ne pas confondre avec Montels, là où on déguste l’excellent vin aimé des Montalbanais.

Sur le parking, les randonneurs se remémorent la sortie de Lalbenque avec plein d’enthousiasme. Tout le monde est super ravi de cette sortie.

Question ?

Serge, Es-tu sûr que nous allons à coté de Puylaroque ?

Ben oui, pourquoi ?

Ecoute ,j’ai vu par hasard ,ce matin que la rando se trouve entre Najac et Villefranche de Rouergue ,avec la pluie qui menace ,ca me paraît un peu délicat de se déplacer jusque là bas….

Tu rigoles, je regarde quand même…

Un instant de silence…

Ben oui, tu as raison, il nous faut trouver autre chose… J’ai Visorando avec moi, je cherche sur IPhone et nous voilà sur Monteils et Puylaroque : un petit périple de 18,5 km, avec la pluie, ça ira très bien ...

Serge se fait évidemment chambrer, mais il a activé le plan B qui plait à tout le monde.

Après le petit café de démarrage, nous partons et tout de suite nous entendons Maite derrière nous qui rigole ,elle est toute recourbée, et elle rigole de plus belle, tordue de rire , ses bâtons lui arrivent au dessous du nombril…

Elle avait oublié de les rallonger…Alzheimer est précoce chez la Poitevine…

Une bonne rigolade pour commencer et la rando nous fait cheminer sur des sentiers garnis de feuilles mouillées un peu glissantes .Ils sont  entourés de murets de pierre qui servaient ,jadis, de drailles .

Une cazelle ou gariotte le long du chemin, nous rappelle l’endroit d’un pique nique.

Sous le bruit de la mitraille du camp de Caylus, nous traversons des petits bois et des taillis aux bordures de buis fané par la maladie. C’est bien triste, sommes nous devenus mélancoliques ?

Bien sûr que non, les belles choses nous rattrapent dans la seconde.

Sur la route de Belmont, des maisons de pierres blanches bien rénovées sont de plus en plus admirables.

Un pigeonnier rivalise d’élégance avec ces gracieuses demeures.

Une croix avec des gri-gri gravés dans la pierre nous fait deviné que ce calvaire est très ancien, sans qu’on puisse déterminer l’origine de ces traces.

Pech : c’est un village connu avec ses  puits que beaucoup connaissent. Des résurgences s’y infiltrent généralement, mais l’eau ne vient pas de la nappe phréatique.

Un puits plus large, plus vaste et de forme circulaire est un peu à l’écart du village .il est encadré d’un muret de pierre.

Nous continuons notre chemin alimenté par les caquetages précieux de ces dames, mais soudain à l’abord d’un village une meute de 6 ou 7 chiens aboient violemment faisant sortir de chez elle  la propriétaire qui a du mal à les faire taire.

Ce sont des Patous à la carrure imposante et une longue fourrure blanche : ce sont les chiens des Pyrénées. Rappelez-vous : Belle et Sébastien. Ils sont magnifiques.

Midi sonne dans un village tout proche à l’heure précise où une pluie très fine commence à tomber. C’est dans le scenario de la météo…

Marie s’est accoutrée d’une cape noire tachetée de points jaunes, rouges et bleus .Elle nous fait penser au clown Auguste, il lui manque le nez rouge…

Et c’est l’heure de pique niquer. Un tronc d’arbre assez long rassemble les 10 poumpils: une belle brochette. Nous sommes tout près de la Lere que nous bordons jusqu'à la fin de la randonnée.

La pluie très fine nous fait marcher un peu plus vite .Nous passons  par le moulin de Farnel et son joli pont si cher à Bernard.

Il est temps d’arriver .Heureusement les voitures sont là pour nous préserver du déluge qui s’annonce.

Superbe balade du côté de Monteils ou Monteils.

Sur la route du retour, nous prenons le pot à Realville au bar-restaurant-hôtel AUX LYS D’OR

Nous sommes richement accueillis et la patronne nous offre un pudding au chocolat fait maison.

Une collation divine qui nous invite à revenir pour les grandes festivités.

db

Commentaires

ATTENTION

 

                                                    meteo_033.gif

En cas de vigilance rouge ou orage, toutes les randonnées seront annulées.

                                       meteo_033.gifmeteo_033.gif