LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

RANDO SPORTIVE à TOURNECOUPE (32) JEUDI 1ER OCTOBRE 2020

2 octobre 2020 - 15:37

Temps incertain, les plus optimistes disent que la pluie c’est pour fin d’après-midi ! Nous sommes tous bien équipés, 11 courageux au départ, 3 voitures prennent la direction du Gers .

A l’arrivée, super, il ne pleut pas, nous prenons rapidement café et biscuits, il ne faut pas trop traîner !

Coquille s’habitue à la carte et Didier avec visorando, je leur laisse de bonne grâce, et me consacre aux photos !! Dès le départ, nous découvrons ce beau village, nous sommes surpris par de grosses lettres disséminées aux couleurs éclatantes, plus tard, la propriétaire du café nous expliquera que c’est du « STREET ART » et que ça a coûté une fortune, on comprend vite que ça ne fait pas l’unanimité !

Nous passons sous une grande voûte et nous voilà sortis du village tout en hauteur, nous découvrons des coteaux à perte de vue, ce qui augure de belles descentes et…..montées !

C’est une région de cultures, tournesols, blés, maïs, les agriculteurs ont bien avancé dans les labours, un tracteur écrase les derniers melons, nous sommes attirés par de belles couleurs ocre, arrivés à proximité, ce sont des gousses avec 3 ou 4 graines ressemblant à de petits haricots, les connaisseurs disent que c’est du soja, il est sec, prêt à être récolté, peut-être pour faire de l’huile ou pour l’ensilage ?

A notre grand étonnement, nous ne rencontrons pas une tête de bétail, pas un animal ou gibier, excepté les chiens qui nous saluent au passage ! On se dit que c’est très rare, ça nous manque un peu !

Nous apercevons de vestiges de moulins à vent sur des hauteurs exposées aux quatre vents, l’un d’eux a été rénové en gîte, nous admirons la belle architecture de pierres des fermes et habitations clairsemées.

Nous traversons des hameaux, Gaudonville, Avezan, La Chapelle de notre Dame de Tudet, en attente de dons pour des travaux, nous arrivons à Estramiac, petit village de pierres, bien restauré, les estomacs arrivent dans les talons, ça tombe bien, un préau, ancienne entrée de la Mairie, nous accueille avec des bancs et ce qu’il faut pour pendre nos capes un peu trempées . Un bruit de bouchon annonce le début du pique nique réconfortant, l’humeur est moins triste que le temps, ça papote, ça rigole, on ne voit pas le temps passer. Super, la pluie fait une pause, nous repartons d’un bon pas, Didier dit qu’il ne faut pas perdre de temps, le ciel s’obscurcit à l’horizon, plus que 6 km !

Rien de spécial à voir, heureusement, car vers 14h, c’est l’averse, plus tôt que prédit par notre meneur ! Tous à nos capes, c’est l’entr’aide pour aller plus vite, Ponpom inaugure sa tenue, quelle mauvaise surprise, ça ne vaut rien, pas de manche, il râle, ça va aller à la poubelle !!!

Nous arrivons au pied du village, sur le pont de l’Arrats, il ne pleut plus, mais nous levons la tête, une pente abrupte sous nos yeux : Il faut monter par là ? Et oui, allez plus que quelques mètres !! ET voilà, c’est fait, on prend le temps de souffler, ça tombe bien, de drôles de plantes rampantes attirent notre attention, ça ressemble à des pieds de cornichons, fleurs jaunes, et de drôles de fruits qui, dès qu’on les touche avec nos bâtons, sautent et lancent des jets de liquide, très étonnant, Didier cherche sur son application avec photo, c’est un concombre amer ou momordique de la famille des cucurbitacées.

Connu en Inde, il entre dans la composition de mets traditionnels, la sauce au cari, il se consomme dans plusieurs pays asiatiques, on lui attribue des vertus médicinales, il soigne plein de maux (troubles intestinaux, problèmes cutanés, malaria, vers...), il aurait aussi des vertus aphrodisiaques !

Mais ce qui a le plus retenu l’attention des pays occidentaux, c’est son utilisation pour réguler le taux de glucose sanguin chez les diabétiques, sous forme de capsules ou comprimés.

Voilà une belle leçon de botanique pour terminer notre rando, en fin pas tout à fait, car Coquille, pour fêter ses 70 printemps, nous invite à boire un verre au café du village, où une personne d’un âge certain, très agréable, un peu mémoire des lieux, d’après sa verve et sa répartie, nous reçoit chaleureusement, au point de s’installer avec nous pour faire causette (n’est-ce-pas Solange? !), et même, de sortir nous faire les adieux lorsque nous partons avec nos voitures !

Avant d’embarquer, Pompon nous demande : « Vous n’avez rien oublié, vous êtes sûrs, allez, réfléchissez ? » et il insiste...mais c’est bien sûr, les bonbons de Marie !!! Alors qu’il lui a été reproché de ne pas en avoir depuis plusieurs sorties, en raison de son absence, aujourd’hui personne ne les a réclamés ! Ah il est content le Pompon !

Au final nous avons parcouru 24,400 km, dénivelé : 550

Encore merci, COQUILLE ET BON ANNIVERSAIRE de la part des Poumpils

 

HC

Commentaires

ATTENTION

 

                                                    meteo_033.gif

En cas de vigilance rouge ou orage, toutes les randonnées seront annulées.

                                       meteo_033.gifmeteo_033.gif