LES POUMPILS MONTECHOIS : site officiel du club de randonnee de Montech - clubeo

Rando du jeudi 14 janvier 2021 à SAINT NAUPHARY -

14 janvier 2021 - 19:06

Pendant un quart d’heure, le parking Delbosc connait une véritable effervescence : les Poumpils arrivent, se garent plus ou moins bien, et organisent le co-voiturage, c’est-à-dire les grands bonjours, les voitures qui restent donc les sacs à transférer, le port du masque dans la voiture, etc. Les conversations sont lancées. On attend 5 mn un retardataire annoncé ou pas et top départ. On se veut ponctuel chez les Poumpils.

Cette fois, le trajet est court pour un jeudi. Nous partons à St Nauphary. Nous avons déjà fait ce circuit et la perspective d’évoluer sur les hauteurs montalbanaises nous convient bien.

Nous garons nos véhicules face à l’église, derniers préparatifs, le café

Hop ! un cliquetis de bâtons acte le départ.  Non, pas encore, Hermine veut afficher le parcours sur son téléphone… mais il n’y a pas le téléphone. On cherche, on fait sonner, mais rien. Je l’ai oublié à la maison dit-elle !

Nous empruntons le passage piétonnier qui nous fait quitter la ville.

AH oui, grande discussion sur les pronostics météo de la journée : il pleuvra à 14 h, non moi c’est

17 h et pour d’autres 19 h.

Dame nature met tout le monde d’accord, voici un bon crachin… Il est sans doute 9H.

Coquille a la carte, Didier le GPS !

La carte va rapidement devenir muette, Coquille a perdu ses lunettes !

Nous voici dans la campagne et, soudain, notre attention est attirée par la vue d’une magnifique dinde, qui évolue fièrement dans sa prairie... en état de grâce …  les fêtes sont passées, elle demeure !

 Un peu plus loin, un petit poulailler abrite quelques poules et coq. Magnifiques ! La propriétaire sort et cela nous permet de l’interroger sur ses volailles. Ce sont des brahma herminées. Inutile de dire que les discussions vont bon train, n'est ce pas Huguette, elles ont du poil aux pattes.

Bien sûr, 3615, comme dirait Coquille…,

Alors, au moment de préparer ce compte rendu, je suis allée voir la particularité de ces poules.

Outre leurs pattes couvertes de plumes, c’est une race paisible. Le coq est impressionnant par sa taille, d’ailleurs ses poids et taille l’empêchent de voler. Il est conseillé de prévoir un coq pour 3 poules. C’est une race qui fait sensation par son port majestueux. Enfin, elle est réputée pour pondre en hiver.

 Voilà quelques pistes, messieurs les Poumpils qui pourront alimenter quelques sujets pour notre prochaine rando…en plus du nom et du poil aux pattes, bien entendu !

Un regret, nous ne verrons pas de pintades. Chez les Poumpils, elles gardent leurs secrets pour le mardi. 

Nous poursuivons notre chemin, tout va bien, la campagne est belle et nous partons vers Le Fau, que nous traversons en admirant les villas et le paysage.

C’est au moment de la première descente vers Corbarieu que nous prenons contact avec les chemins boueux. D’ailleurs certains auront un contact plus rapproché avec le sol que d’autres, sans dommage bien heureusement. On ne dénonce pas les copains, donc pas de nom   … Mais ceux et celles qui ont échappé aux glissades fatales, n’étaient pas plus fiers pour autant.

Nous allons retrouver cette boue à plusieurs reprises pendant notre journée, surtout dans les chemins à fort pourcentage de descente... C’est plus drôle !

Nous longeons le Tarn un moment, tout en regardant du côté de Bressols sur l’autre berge. Nous savons que nous aurons ensuite une belle côte à monter pour repartir sur les hauteurs vers Le Fau. Les estomacs commencent à se manifester mais nous faisons le choix de monter avant de manger. Fort heureusement… raide et boueuse, oui c’est une belle montée !

Sur Corbarieu, au sommet de la dernière belle montée boueuse, c’est un talus, comportant souches et pierres qui va nous permettre de s’installer pour le pique-nique.

Les 2 sommeliers du jour : Daniel et Pompon, s’activent à déboucher leur bouteille, même un peu frais, le gout est excellent. Coquille disserte sur sa boite de maquereaux et livre quelques histoires… Tournées classiques avec le chocolat, c’est bon avec le café…

On ramasse tout, sacs sur le dos, prêts à repartir. Voici la distribution des bonbons de Pompon… cette fois, on peut partir pour effectuer les derniers kilomètres.

Tout se passe bien, l’ambiance est à la rigolade comme d’habitude. No stress chez les Poumpils !

Moment d’abandon de pompon qui désigne Coquille par « mon minou ». On est tellement étonné qu’on demande s’il ne cherche pas à sa racheter d’une blague...

Retour aux voitures, Hermine cherche de nouveau son téléphone dans la voiture de Pompon… et devinez ? Elle le trouve ! Il lui reste à expliquer à Daniel de stopper ses recherches à la maison…

Voilà pourquoi nos jeudis sont précieux, masqués, distanciation, mais on est dehors !  On marche !  On retrouve le groupe ! tout est prétexte à l’amusement et nous avalons quand même nos kilomètres.

Une petite pensée pour Maïté, Jean Claude et Paulette, et d’autres, absents pour obligations ou restés sous la couette à cause du froid.

 

FL dite JL 

PS : les lettres ont été grossies pour ceux qui n' y voient rien. 

Commentaires

Staff
Hermine Cavagné
Hermine Cavagné 17 janvier 2021 10:15

Félicitations à la rédactrice, tout y est bien retranscrit : humour, convivialité, partage, recherches pour nous instruire un peu plus...On en redemande , merci FL !!!

ATTENTION

 

                                                    meteo_033.gif

En cas de vigilance rouge ou orage, toutes les randonnées seront annulées.

                                       meteo_033.gifmeteo_033.gif